La côte de Brabois les doigts dans le nez !

La ville de Nancy étant située dans une cuvette, la pratique quotidienne du vélo, pour ceux qui doivent se rendre à Brabois, sur le plateau de Haye ou bien sur les hauteurs de Malzéville, reste toutefois reservée aux sportifs aguerris qui peuvent bénéficier d'une douche à leur arrivée.

La solution à ces obstacles topographiques s'appelle Vélo à Assistance Electrique (VAE). Pour se rendre à Brabois elle s'appelle également Tram mais il faudra viser juste pour respecter les plages horaires autorisées.

Depuis fin mars 2013 plus d'excuse pour ne pas basculer dans le monde de ceux qui pratiquent le vélotaf (comprendre, ceux qui utilisent le vélo pour se rendre au travail). En effet la Communauté Urbaine du Grand Nancy, "dans le cadre de la politique de mobilité en faveur du développement des modes de transport doux, s'engage désormais à participer à l'achat de VAE par les particuliers en attribuant une subvention s'élevant à 30% du prix d'achat du vélo dans une limite de 250 euros" (source : site web de la CUGN).

Cette aide étant réservée aux seuls habitants du Grand Nancy, un ex-collègue qui, tous les jours, prend son train depuis Pagny sur Moselle, puis enfourche son vélo pour gravir les virages de Brabois devra continuer à prendre sa douche à son arrivée au bureau. Pour l'anecdote, toutes les 100 montées il invite sa femme au restaurant. A ce jour il comptabilise plus de 600 montées !

Tous les détails sur le site du Grand Nancy

vae_gugn_nancy.png

Haut de page